Fonds d’infrastructure mondiale Ninepoint

Commentaire de juin 2020

Depuis le début de l’année et jusqu’au 30 juin, le Fonds d’infrastructure mondiale Ninepoint a généré un rendement total de -2,65 % comparativement à l’indice MSCI World Core Infrastructure, qui a généré un rendement total de -4,99 %. Pour le mois, le Fonds a dégagé un rendement total de -0,98 %, pendant que celui de l’indice était de -2,98 %.

Bien que la pandémie de COVID-19 ait déclenché la plus grave récession mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale, le monde commence maintenant son déconfinement, bien que par à-coups. Comme prévu, le nombre de nouveaux cas s’accroît au fur et à mesure que nous augmentons nos déplacements et que nous interagissons avec davantage de personnes en dehors de nos bulles de quarantaine. Toutefois, la réouverture progressive semble se dérouler raisonnablement bien dans les endroits où les normes de distanciation sociale (y compris le port du masque à l’intérieur) sont très respectées. Malheureusement, les États-Unis sont toujours aux prises avec la première vague de la pandémie (notamment en Arizona, en Californie, en Floride et au Texas) où les libertés civiles ont pris le pas sur le bien commun. Heureusement, nous n’avons pas encore observé de hausses vertigineuses en termes d’hospitalisations ou de décès (peut-être parce que l’âge moyen des nouveaux cas a baissé d’environ quinze ans, améliorant ainsi les chances de survie des personnes infectées), mais il est clair que les plus vulnérables doivent être protégés jusqu’à ce que nous disposions d’un vaccin efficace.

Du point de vue des placements, les marchés boursiers se sont remis des baisses causées par la panique du 23 mars et présentent ce qui ressemble le plus à une reprise en « V ». En fait, le rendement de 20 % affiché par l’indice S&P 500 au deuxième trimestre de 2020 est le meilleur rendement trimestriel depuis le quatrième trimestre de 1998 et l’indice a maintenant rebondi de 41 % par rapport à ses plus bas niveaux. Il est important de noter que la reprise a été soutenue par l’amélioration des données économiques, avec l’indice composite des directeurs d’achats à l’échelle mondiale de J. P. Morgan à 47,7 en juin, comparativement à 36,3 en mai et à 26,2 en avril, l’indice composite des directeurs d’achats des États-Unis à 47,9 en juin, comparativement à 37,0 en mai et à 27,0 en avril, et l’indice composite des directeurs d’achats de la zone euro à 48,5 en juin, comparativement à 31,9 en mai et à 13,6 en avril. Bien que toujours en contraction, l’économie américaine connaît une amélioration directionnelle des composantes manufacturières et des services qui s’est traduite par des gains d’emplois. Le Bureau of Labor Statistics a récemment indiqué que le nombre total d’emplois salariés non agricoles a augmenté de 4,8 millions en juin après une hausse de 2,5 millions en mai.

La question est maintenant de savoir si la reprise économique est autosuffisante et se poursuit à un niveau supérieur ou inférieur au sommet précédent, ce qui déterminera le rythme et l’ampleur de la reprise des bénéfices. Sur une note positive, les mesures de relance budgétaires et monétaires ont atteint des proportions épiques (les États-Unis ont déjà fourni 3 000 milliards de dollars de soutien budgétaire, et 1 500 milliards de dollars supplémentaires sont possibles d’ici la fin juillet ou le début août). Cependant, les investisseurs en obligations ne croient pas encore à la reprise (ou du moins à une quelconque croissance économique inflationniste), le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans étant resté dans une fourchette de 0,6 à 0,8 % malgré le rebond des marchés boursiers. La question reste donc sans réponse pour l’instant, mais l’annonce positive d’un vaccin changerait immédiatement la donne.

De mon point de vue, une analyse rapide du rendement des dividendes de l’indice S&P 500 par rapport au rendement des bons du Trésor américain à 10 ans suggère que les titres versant des dividendes n’ont jamais été aussi attrayants par rapport aux obligations en plus de 20 ans. L’année civile 2020 est loin d’être terminée, mais un portefeuille d’actions versant des dividendes, présentant un équilibre entre la croissance ou le dynamisme, et les facteurs de valeur ou les facteurs cycliques, devrait continuer à bien se comporter tout au long du cycle. Cela étant dit, nous devons surveiller les risques à court terme, notamment la déception liée à la phase 4 du plan de relance, les inquiétudes concernant le nombre croissant de nouveaux cas de COVID-19 et l’incertitude entourant la prochaine élection présidentielle américaine.

Sur une base absolue, les secteurs de l’immobilier (+408 pb), des technologies de l’information (+95 pb) et des communications (+60 pb) sont les principaux secteurs contributeurs du Fonds d’infrastructure mondiale Ninepoint depuis le début de l’année, alors que les secteurs de l’énergie (-315 pb), des services publics (-289 pb) et des industries (-140 pb) ont été à la traîne du marché.

Sur une base relative, la contribution positive au rendement des secteurs des industries, des technologies de l’information, de l’énergie, de l’immobilier et des communications a été contrebalancée par la contribution négative du secteur des services publics. Le secteur généralement défensif des services publics a été particulièrement faible depuis le début de l’année, et nous attribuons ce résultat à des niveaux d’estimation relativement supérieurs à la moyenne avant la forte baisse, un effet de levier au bilan généralement plus élevé que la moyenne et une demande énergétique plus faible. Cependant, le rendement du secteur des services publics a commencé à s’améliorer au cours des dernières semaines, alors que l’économie mondiale montrait des signes de stabilisation et que les inquiétudes concernant les bilans se dissipaient.

Nous surpondérons actuellement les secteurs de l’immobilier, des communications et des technologies de l’information, tout en sous-pondérant les secteurs de l’énergie, des services publics et des industries. Nous avons réinvesti la majeure partie de notre position en liquidités, conformément à notre approche d’« infrastructure totale », à mesure que la numérisation de l’économie s’accentue.

Sur le plan des actions, Equinix (+90 pb), Boralex (+87 pb) et Crown Castle (+87 pb) sont les principaux contributeurs au rendement du Fonds depuis le début de l’année. Parmi les titres les plus à la traîne au cours de la même période, mentionnons NextEra Energy Partners (-125 pb), Engie (-114 pb) et Eiffage (-94 pb).

En juin, nos placements ayant obtenu les meilleurs rendements comprenaient : Enel (+34 pb), Marathon Petroleum (+24 pb) et Boralex (+23 pb), alors que Williams (-36 pb), SBA Communications (-27 pb) et QTS Realty (-24 pb) ont obtenu des rendements inférieurs.

Au 30 juin 2020, le Fonds d’infrastructure mondiale Ninepoint se concentrait sur 29 positions, les 10 principaux placements représentant environ 38,1 % du Fonds. Au cours de l’exercice précédent, 19 des 29 sociétés dont les titres sont détenus par le Fonds ont annoncé une augmentation de leurs dividendes, avec une hausse moyenne de 6,0 % (la hausse médiane était de 7,0 %). En utilisant une approche d’infrastructure totale, nous continuerons à suivre un processus d’investissement discipliné, en équilibrant l’estimation, la croissance et le rendement dans le but de produire de solides rendements ajustés en fonction du risque.

Jeffrey Sayer, CFA
Partenaires Ninepoint

Fonds d’infrastructure mondiale Ninepoint Rendements Composés¹ au 30 juin 2020 (série F NPP356)

1 Mois ÀCJ 3 Mois 6 Mois 1 An 3 ANS 5 ANS Début
Fond -1,0 % -2,6 % 5,1 % -2,6 % 3,9 % 5,3 % 5,1 % 6,9 %
Indice -3,0 % -5,0 % 6,8 % -5,0 % -0,3 % 7,3 % 8,7 % 12,5%

1 Tous les rendements et les détails du Fonds a) reposent sur les parts de série A; b) sont nets de frais; c) sont annualisés si la période est supérieure à un an; d) sont en date du juin 30, 2020; e) les rendements annuels de 2011 sont pour la période du 1er septembre au 31 décembre 2011. L’indice est composé à 100 % de l’indice S&P Global Infrastructure TR (dollars canadiens) et est calculé par Ninepoint Partners LP selon les renseignements sur les indices publiquement accessibles. L’indice était auparavant l’indice Macquarie Global Infrastructure 100 (dollars canadiens) depuis la création jusqu’au 31 octobre 2016.

Le Fonds est généralement exposé aux risques suivants. Veuillez consulter le prospectus du Fonds pour obtenir une description de ces risques : risque lié à l’épuisement du capital; risque lié à la concentration; risque de crédit; risque de change; risque lié aux dérivés; risque lié aux fonds négociés en bourse; risque lié aux placements étrangers; risque lié aux fiducies de revenu; risque lié à l’inflation; risque lié aux taux d’intérêt; risque lié à la liquidité; risque de marché; risque lié à la réglementation; risque lié à la série; risque lié aux ventes à découvert; risque lié aux petites sociétés; risque lié à un émetteur donné; risque lié à la fiscalité.

Ninepoint Partners LP est le gestionnaire de placement des Fonds Sprott (collectivement, les « Fonds »). Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion, des frais liés au rendement (le cas échéant) ainsi qu’à d’autres frais et dépenses. Veuillez lire attentivement le prospectus avant d’investir. Le taux de rendement indiqué pour les parts de série A du Fonds pour la période se terminant le juin 30, 2020 est basé sur le taux de rendement total composé annuel historique et inclut les changements de valeur des parts et le réinvestissement des dividendes distribués. Il ne tient cependant pas compte des ventes, des rachats, des distributions ou des charges facultatives ni des impôts sur le revenu payables par tout détenteur de part, qui pourraient avoir réduit le rendement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et les rendements passés ne se reproduisent pas nécessairement. L’information contenue dans la présente communication ne constitue pas une offre ni une sollicitation par toute personne résidant aux États-Unis ou dans tout ressort où une telle offre ou sollicitation n’est pas autorisée ou à toute personne qu’il est illégal de solliciter ou à qui il est illégal de faire une telle offre. Les investisseurs éventuels qui ne résident pas au Canada doivent s’adresser à leur conseiller en placement pour déterminer si les titres du Fonds peuvent être légalement vendus dans leur ressort.

Les opinions, les estimations et les prévisions (« l’information ») contenues dans la présente étude sont uniquement celles de Ninepoint Partners LP et sont modifiables sans préavis. Ninepoint Partners fait tous les efforts pour assurer que l’information est tirée de sources considérées fiables et exactes. Cependant, Ninepoint Partners n’assume aucune responsabilité quant aux pertes ou dommages directs ou indirects quelconques pouvant résulter de l’utilisation de cette information. Ninepoint Partners n’a aucune obligation de mettre à jour ou de maintenir à jour l’information contenue dans le présent document. Les destinataires ne doivent pas substituer l’information à leur propre jugement. Veuillez consulter votre conseiller professionnel relativement à votre situation particulière. Les opinions concernant une entreprise, un titre, un secteur ou un marché en particulier ne doivent pas être considérées comme une indication aux fins de négociation des fonds d’investissement gérés par Ninepoint Partners LP. Toute mention d’une entreprise particulière est faite uniquement à titre informatif, ne doit pas être considérée comme un conseil en matière de placement ou une recommandation d’achat ou de vente ni comme une indication de la façon qu’investissent ou investiront les portefeuilles des fonds d’investissement gérés par Ninepoint Partners LP. Ninepoint Partners LP ou ses sociétés affiliées peuvent être propriétaires bénéficiaires ou contrôler à titre bénéficiaire 1 % ou plus de n’importe quelle catégorie de titres de capitaux propres des émetteurs mentionnés dans la présente étude. Ninepoint Partners LP ou ses sociétés affiliées peuvent détenir une position vendeur de n’importe quelle catégorie de titres de capitaux propres des émetteurs mentionnés dans la présente étude. Au cours des précédents douze mois, Ninepoint Partners LP ou ses sociétés affiliées peuvent avoir reçu des émetteurs mentionnés dans la présente étude une rémunération pour d’autres raisons que les services normaux de conseils en matière de placement ou d’exécution d’opérations.

Ninepoint Partners LP Au numéro sans frais : 1 866 299-9906 SERVICES AUX COURTIERS : CIBC Mellon GSSC Record Keeping Services: sans frais : 1.877.358.0540

Commentaire historique